• Vivre le Tour de France

    L'espace d'un week-end, du vendredi au dimanche

    En équipe

    16 à 18 par édition

    Les participants s'inscrivent par équipe de 5 coureurs et sont sponsorisés par une entreprise qu'ils trouvent et qui finance leur tenue

    En peloton

    90 coureurs par édition

    Le contre-la-montre par équipe du vendredi (40km) laisse la place à une étape en ligne le samedi (100km). L'occasion de rouler groupé

    Dans un lieu mythique

    Ventoux, Tourmalet, Galibier

    Que ce soit avec l'Alpe d'Huez ou l'Enfer du Nord, chaque Tour des Goodies permet de venir tester ses limites sur un nouveau monument du cyclisme

  • Comme un pro

    Romain Bardet, Thierry Adam et consorts n'ont qu'à bien se tenir

    En tenue

    confectionnée par l'organisation

    En accord avec les équipes. Ils incarnent la pseudo-professionnalisation du peloton. Une fois enfilé, il n'y a plus de marche arrière possible : il faut assumer

    En selle

    qu'elle soit vôtre ou pas

    L'organisation met à disposition des vélos de location taille patron. Les coureurs sont libres de venir avec leur propre monture

    Au micro

    de Thierry Adam

    Des journalistes pro, motards du Tour et photographes rythment la course à coups d'interviews, photos et autres vidéos diffusées tout au long du we

  • Ou presque

    "L'important, c'est de participer" Pierre de Coubertin

    En décontraction

    Le sport, c'est bien...

    Tous les coureurs viennent passer un grand moment de convivialité avant de penser à la performance

    En petit comité

    Chaque rencontre est un goodies

    Les organisateurs s'efforcent de constituer un peloton homogène pour favoriser les rencontres et l'ambiance

    Au second-degré

    ...l'humour, c'est mieux

    Les coureurs laissent leur sérieux au bureau et font preuve d'humour et de légèreté tout au long du week-end. Les génies