• Historique

    Depuis 2011, le Tour des Goodies a connu une édition par année.

    Édition 2018 • Ventoux • 130 coureurs

    Vendredi 28, samedi 29 et dimanche 30 septembre

    Certainement la meilleure édition du Tour des Goodies : météo azuréenne, motards patronisants, journalistes goodisants, gite royal, coureurs olympiques. Tout était vraiment réuni. Ça ne pouvait pas s'arrêter là...

     

    Voir le parcours de l'étape phare

     

    Voir les classements

     

    Voir les photos

     

    Voir les articles

    Édition 2017 • Planche des Belles Filles • 100 coureurs

    Vendredi 6, samedi 7 et dimanche 8 octobre

    Le récital du Roi Marc de Gennes. Autre chose ? Je ne crois pas. Ah si, la première d'un certain motard. Patrick Diallo. L'autre monument de cette mémorable édition 2017.

     

    Voir le parcours de l'étape phare

     

    Voir les classements

     

    Voir les photos du jour 1Voir les photos du jour 2

     

    Voir l'article

    Édition 2016 • Tourmalet • 100 coureurs

    Vendredi 30, samedi 1 et dimanche 2 octobre

    Première dans les Pyrénées. Première couverte par une boite de production, La Bicyclette Production, qui réalisera un magnifique reportage de 15 min'. À voir absolument pour bien se projeter dans l'ambiance d'un Tour des Goodies.

     

    Voir le parcours de l'étape phare

     

    Voir les classements

     

    Voir les photos

     

    Voir la vidéo

    Édition 2015 • Alpe d'Huez • 60 coureurs

    Vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 octobre

    Début de la présence de sponsors. Première édition à laquelle les participants s'inscrivent officiellement par équipe. 12 équipes pour une belle bataille au sommet de l'Alpe d'Huez qui verra Étienne Gandillot remporté une étape de prestige devant Timothée Émelien et Thomas Montagnac, systématiquement classé mais jamais premier.

     

    Voir le parcours de l'étape phare

     

    Voir les classements

     

    Voir les photos

    Édition 2014 • Ventoux • 30 coureurs

    Vendredi 17, samedi 18 et dimanche 19 octobre

    Les nantais et les parisiens remettent ça. Avec un peu plus de monde dans leur bagage. Pour remonter le Ventoux. Par Bédoin cette fois. Et pour la première fois suivi par un drône.

     

    Voir les classements

     

    Voir les photos

    Édition 2013 • Madeleine • 15 coureurs

    Vendredi 1, samedi 2 et dimanche 3 novembre

    Réunion des copains nantais d'un certain Michaël Delay et de ceux de Jean-Baptiste Delahaye. L'occasion pour Thibault Lagrange d'inviter son copain Théo qui remportera tout simplement l'édition.

     

    Voir les classements

     

    Voir les photos

    Édition 2012 • Galibier • 8 coureurs

    Vendredi 15, samedi 16 et dimanche 17 juin

    C'est le début de la médiatisation du Tour des Goodies et la naissance d'une de ces figures emblématiques : Thibault Lagrange. Il cassera sa chaine dans le contre-la-montre avant d'être remonté en stop au gite suite à une insolation. Il fera 10 km d'ascension le lendemain avant de rejoindre sa voiture pour mieux filmer et commenter la course.

     

    Voir les classements

     

    Voir les photos

     

    Voir la vidéo

    Édition 2011 • Ventoux • 7 coureurs

    Vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13 novembre

    À l'époque, c'est l'envie de se frotter à un col mythique qui habite ces jeunes sportifs pas du tout cycliste de 20 ans. Pour l'anecdote, le premier finira l'ascension en 1'55 et les coureurs redescendront avec des couvertures polaires. Ce qui ne les découragera pas, bien au contraire : le Tour des Goodies était né.

     

    Voir les classements

     

    Voir les photos